Mannele de la Saint-Nicolas

Mannele de la Saint-Nicolas

Pour la Saint Nicolas, la tradition veut que la nuit du 5 au 6 décembre, le Saint Nicolas distribue aux enfants sages toutes sortes de gourmandises, le Père Fouettard s’occupant des autres !!! Parmi ces gourmandises, on retrouve bien sûr le traditionnel pain d’épice, mais aussi les « Mannele », dont voici une excellente recette, prise sur le site de Fidji (si vous ne les avez pas encore vus, allez jeter un coup d’oeil aux siens, ils sont géniaux !). La mie est EXTRA !


Mannele de la Saint-Nicolas

Ingrédients :

250g de farine T45
40g de sucre semoule
5g de sel fin
1 oeuf
10g de levure fraiche de boulanger
80g de lait
60g de beurre
dorure: oeuf battu

  • Préparation : 40 min
  • Cuisson : 15 min
Instructions :

Mélanger la farine,  le sucre, le sel, la levure, l’oeuf et le lait. Pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle soit bien lisse puis  y ajouter le beurre tempéré. Lorsque la pâte est homogène , la couvrir et laisser doubler de volume.

Détailler des pâtons de 60g. Former des boudins en forme de carotte , avec la partie la plus large former la tête, et à l’aide de ciseau les bras puis les jambes. Badigeonner d’oeuf battu et laisser lever. Badigeonner à nouveau et enfourner dans four préchauffé à 180°C.

Cuire environ 10 à 15 min.

source : Les recettes gourmandes des boulangers d’Alsace

12 réflexions sur “Mannele de la Saint-Nicolas”

  1. Ping : Les Mannele (ou Mannala) de la St Nicolas | L'Effet Chocolat

  2. Ping : Le Boudoir Gourmand» Blog Archive » Mannele de la Saint Nicolas et Couque au sucre

  3. Bonjour,

    petite question, est il possible de faire les bonhommes avec un emporte piece en forme de bonhomme bien sur, ou vaut il mieux les faire a la main? merci

  4. Oupps désolée pour les réponses tardives !
    Je préfère les faire à la main, comme ils gonflent je peux les façonner finement, alors que les emporte-pièce donnent des mannele obèses !

  5. Bonjour Guillemette,

    J’ai essayé la recette aujourd’hui et j’ai du louper un truc. La pâte est terriblement collante ! j’ai dû rajouter pas mal de farine, du coup les mannele était un peu lourds et épais. C’était inévitable… Ils ont également mis des heures à lever (pas assez de levure ?). Tu aurais des conseils à prodiguer pour éviter ces 2 écueils ?
    Merci ! (ravie de voir que les recettes sont plus nombreuses depuis que tu as quitté « chez Guillemette ». Un bien pour un mal !)

    1. Oublie ce que j’ai dit plus haut. J’ai vraiment dû faire n’importe quoi la première fois. Ne souhaitant pas rester sur une échec, j’ai refait la recette et ces petits bonhommes sont cette fois-ci bien réussi, splendides et délicieux. une mie légère et aérée comme j’aime.

    2. Hélas si, je pense savoir mais je ne la ramène pas trop… J’ai sans doute mis trop de lait dès le départ. Ensuite, pour rattraper, j’ai rajouté de la farine. Comme tu peux l’imaginer, ça n’était pas beau à voir ! Un bon goût malgré tout mais une texture plus proche du gâteau que de la brioche.
      En revanche, j’ai aussi fait une version avec passage au frigo une nuit après la première pousse. La pâte froide devient alors très facile à étaler et je l’ai découpée à l’emporte-pièce.
      C’est parfait pour avoir des manele le matin !

  6. ll faut laisser lever la pâte combien de temps ? Ce n’est pas précisé ;)
    Vais faire ça le week-end prochain, hihi :)

Les commentaires sont fermés.